L’image insoutenable de la crise migratoire

«Certains disent que l’image est trop offensante pour être partagée en ligne ou imprimée dans nos journaux», écrit dans une tribune Peter Bouckaert, directeur pour les situations d’urgence de HRW. «Mais ce que je trouve offensant c’est que des corps d’enfants noyés viennent s’échouer sur nos rivages, alors que l’on aurait pu en faire plus pour leur sauver la vie», a-t-il ajouté expliquant avoir lui-même longtemps hésité avant de tweeter la photo du corps d’Aylan Kurdi.
Source : L’image insoutenable de la crise migratoire – LeTemps.ch